constipation : que manger

Constipation : que manger pour mettre fin aux hémorroïdes ?

Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...

Avant de lister les aliments à manger de cet article intitulé « Constipation : que manger pour mettre fin aux hémorroïdes ? », nous allons vous expliquer ce qu’est la constipation.

La constipation est un dysfonctionnement digestif courant car elle touche en moyenne 20% de la population française. Elle apparaît habituellement suite à de mauvaises habitudes alimentaires quand  elle n’est pas provoquée par une pathologie médicale.

Et c’est elle qui est une des grandes causes de l’apparition d’hémorroïdes suite à une défécation forcée.

Voici donc la liste des bons aliments qui favorisent un bon fonctionnement digestif ainsi que les meilleures positions à adopter quand on va à la selle.

(Constipation : que manger) Les aliments à manger

Aliments contenant des fibres

Pour lutter contre la constipation (donc en même temps contre les hémorroïdes), il est primordial de consommer des aliments contenant une forte teneur en fibres tout en augmentant le nombre de selles. Cela améliorera leur consistance.

Les spécialistes conseillent d’augmenter petit à petit jusqu’à 15 à 40 grammes de fibres par jour pour minimiser la survenue de gaz.

Il y a d’innombrables fruits et légumes pour vous alimenter en fibre. En voici :

  • fruits secs (amandes, noix, noisettes),
  • abricots secs,
  • pruneaux,
  • figues,
  • légumineuses (pois cassés, lentilles, pois chiche, haricots blancs, fèves…),
  • petits pois,
  • betteraves,
  • épinards,
  • céleri,
  • fenouil,
  • prunes,
  • endive,
  • les céréales (son de blé et d’avoine sont très riches en fibres),
  • kiwi,
  • framboise,
  • groseille,
  • goyave,
  • mûre,
  • raisin,
  • orange
  • noix et noisettes fraîches
  • etc.

Il est également bon de consommer des yaourts aux fruits ou des jus de fruits. La banane, malgré qu’elle soit un fruit, n’est pas conseillée si vous êtes constipé.

(Constipation : que manger) S’hydrater suffisamment

Boire suffisamment amène une bonne hydratation du contenu intestinal. Cela est primordial pour le bien du transit.

Il faut boire entre 6 à 8 verres d’eau entre les repas (donc 1,5 et 2 litres d’eau par jour). Il est aussi bien de boire des soupes, des jus de fruits et des tisanes qui aident à la défécation.

Pour un effet laxatif significatif sur la constipation, il est bien de consommer souvent de l’eau riche en minéraux, surtout en magnésium. Manger beaucoup de fruits et de légumes tous les jours permet de compléter l’apport hydrique.

(Constipation : que manger) Manger doucement à la même heure

Il est primordial de manger tranquillement, sans stress, dans le calme et en changeant constamment son alimentation afin d’améliorer le transit.

Allez à la selle comme il se doit

À part l’alimentation, il y a d’autres éléments à prendre en compte pour contrer la constipation…

À savoir que le manque de temps et le stress sont des facteurs qui amènent la constipation. Il ne faut donc pas attendre avant d’aller à la selle. Il faut également prendre son temps pendant la défécation. En effet, se sentir à l’aise pour déféquer aux toilettes améliore l’évacuation des selles.

En allant à la selle dès que le besoin s’en fait sentir est un réflexe naturel permettant d’évacuer doucement les excréments. A contrario, cette évacuation risque d’être plus dure.

Être organisé pour déféquer

En général, celui qui est constipé fait en moyenne 3 selles par semaine seulement. Cela n’est pas assez et fait durcir les selles. Au final, la défécation est une évacuation incomplète et un effort excessif.

Le mieux c’est d’arriver à faire une à deux selles par jour. Ainsi les selles sont bien molles et l’évacuation se fait facilement. Tout ceci sera donc le témoin d’un transit normal.

En s’alimentant à des horaires réguliers, l’intestin s’habituera à des horaires réguliers pour aller à la selle et cela habituera la personne en question d’y aller plus souvent.

La bonne position aux toilettes

Pour aider le transit en cas de constipation, il faut améliorer la position aux toilettes pendant la selle. Le mieux est d’adopter un angle de 35° entre les jambes et le tronc afin de libérer le rectum et faciliter l’évacuation.

Dans la pratique, il faut mettre un tabouret sous les pieds afin de les relever comme en position de squat, ou bien de s’accroupir. Pour cela, il faut aller dans des toilettes turques.

Pour finir…

Si la constipation dure plus de 3 mois, il est conseillé de faire des examens auprès d’un gastro-entérologue comme une coloscopie ou un bilan sanguin. A savoir que certains médicaments peuvent causer la constipation comme les antihypertenseurs ou les antidouleurs à base de morphine.


Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...