hémorroïde externe qui saigne

Hémorroïde externe qui saigne – Comment la soigner ?

Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...

Dans cet article, nous allons vous montrer comment soigner une hémorroïde externe qui saigne.

Mais avant, savez-vous ce qu’est une hémorroïde externe ? Quels sont ses signes d’apparitions et ses douleurs ? Par rapport à leur gravité, plusieurs remèdes peuvent être employés pour ne plus en souffrir.

Définition et signes d’une hémorroïde externe qui saigne

Les hémorroïdes sont de petits vaisseaux sanguins qui se trouvent dans la zone de l’anus. Les hémorroïdes peuvent être externes ou internes et ça arrive parfois qu’elles saignent.

En général, les hémorroïdes apparaissent sur les personnes âgées entre 45 et 65 ans, mais elles peuvent quand même survenir à tout âge.

Crise due à une hémorroïde externe qui saigne

Une crise hémorroïdaire survient par un saignement et un gonflement anormal des veines situées autour et à l’intérieur de l’anus et du rectum.

Causes de l’hémorroïde externe qui saigne

La cause principale d’une hémorroïde externe qui saigne est la constipation. En effet, avec la constipation on fait plus d’efforts lors de la selle, ce qui fait ressortir les hémorroïdes.

A savoir que ne pas faire de sport peut faire perdre du tonus rectal et donc favoriser l’apparition des signes hémorroïdaires.

L’apparition des hémorroïdes peut également trouver son origine dans votre alimentation qui est pauvre en fibres et qui est trop épicée. Ce type d’alimentation favorise la constipation. Il est donc préférable de manger des aliments riches en fibres et pas trop épicés pour éviter l’apparition d’hémorroïdes.

Également, c’est pendant la grossesse que les hémorroïdes ont tendance à apparaître. Surtout pendant les premiers mois de la grossesse mais également lors de l’accouchement pendant la poussée.

La consultation

A savoir que l’ensemble des symptômes que nous avons désignés dans cet article peut aussi être révélateur d’autres maladies de l’intestin ou de l’anus. Il est donc conseillé de consulter un médecin dès que des saignements apparaissent.

Ainsi, le médecin peut intervenir vite en cas de thrombose hémorroïdaire externe. Ce dernier est la formation d’un caillot et se traduit par l’apparition d’une tuméfaction bleutée qui fait très mal sur le bord de l’anus. Le médecin va donc, sous anesthésie locale, réaliser une petite incision pour apaiser le malade.

Comment soigner simplement des hémorroïdes

  • Il faut d’abord en premier traiter la constipation qui est à l’origine de l’apparition de l’hémorroïde. Pour cela, il faut mieux manger comme on l’a expliqué plus tôt. Il faut également boire au moins 1,5 litre d’eau par jour.
  • Il est mieux de ne pas rester assis trop longtemps sur le siège des toilettes. En effet, cela amène un relâchement des muscles rectaux et ralentit l’irrigation sanguine dans la région anale.
  • Il faut aller régulièrement à la selle pour ne pas durcir les excréments et surtout ne pas forcer pendant la défécation.
  • Il est possible de soulager les douleurs avec des pommades à base de corticoïdes. Pour stimuler la circulation veineuse, un médicament veinotonique peut aussi être prescrit.

Si l’hémorroïde ne se remet pas automatiquement après la défécation, il est préférable de le  remettre soi-même dans le canal de l’anus du bout du doigt et en massant délicatement.

Un traitement chirurgical ou une sclérose des hémorroïdes peuvent être envisagés en cas de maladie hémorroïdaire plus avancée.

Traitements naturels pour soigner les hémorroïdes

Les meilleures plantes pour se soigner des hémorroïdes sont le chardon-marie et le marron d’Inde. L’hamamélis, le ginkgo et le cyprès peuvent être utilisés dans des mélanges dédiés à la circulation.


Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...