hémorroïdes définition

Hémorroïdes définition, signes et remèdes du syndrome hémorroïdaire

Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...

Avant d’attaquer la partie « hémorroïdes définition », il faut savoir que le syndrome hémorroïdaire est caractérisé comme étant une inflammation et une dilatation excessive des veines qui se trouvent dans le canal de l’anus.

Ce syndrome est une maladie pouvant donc amener des douleurs. En moyenne, 1 personne sur 2 de plus 50 ans a déjà été confrontée aux hémorroïdes.

Hémorroïdes définition

Les hémorroïdes sont simplement des veines qui se trouvent dans la zone de l’anus.

Hémorroïdes définition : 2 genres d’hémorroïdes !

Il existe deux types d’hémorroïdes :

  1. Les hémorroïdes externes qui se trouvent à l’extérieur du canal sous la peau de l’anus.
  2. Les hémorroïdes internes qui se trouvent à l’intérieur du canal anal. Elles peuvent ressortir lors de la défécation et elles ne sont habituellement pas douloureuses.

La plupart du temps, on parle d’hémorroïdes pour monter l’ensemble des symptômes provoqués par le gonflement des vaisseaux et les démangeaisons.

Hémorroïdes définition : l’aggravation des symptômes !

  1. La diarrhée
  2. La constipation
  3. Le surpoids
  4. La consommation d’épices
  5. La consommation d’alcool
  6. Les activités physiques avec charges lourdes
  7. La grossesse

Signes

Les symptômes de la maladie des hémorroïdes ne sont pas pareils pour chaque personne. Cette maladie peut-être sous forme chronique ou par crise hémorroïdaire, donc sous forme aiguë.

Voici les différents signes de cette maladie :

  1. Gonflement et tension dans la zone de l’anus avec une douleur représentée comme une impression de chaleur . Cela s’aggrave après la selle ou le sport puis se calme pendant la position allongée. La douleur peut durer deux à quatre jours.
  2. Des rectorragies (saignements) peuvent apparaître après la selle.
  3. Des lésions  peuvent apparaître lorsque les hémorroïdes internes sortent de l’intérieur de l’anus.
  4. Un caillot sanguin dans l’hémorroïde (thrombose hémorroïdaire) qui se manifeste par une lésion de couleur violette dans la zone de l’orifice de l’anus.

En général, les symptômes disparaissent tout seuls en quelques jours.  Mais une réapparition est fort possible.

À savoir que les hémorroïdes n’entraînent pas de complications graves même si elles sont souvent gênantes et douloureuses.

Des irritations et des douleurs peuvent être présentes au quotidien lorsque la maladie hémorroïdaire évolue depuis des années.

Diagnostic

S’il y a des saignements répétés au niveau de l’anal, il est préférable de consulter son médecin afin qu’il vérifie, dans la région anale et rectale, si l’origine du saignement est bien hémorroïdaire. Il est aussi bien de le consulter quand des douleurs sont trop fortes au niveau de la zone anale.

Grâce à une simple observation des lésions avec un anuscope, la maladie hémorroïdaire est diagnostiquée. À moins que le médecin souhaite écarter une autre pathologie, pas d’autres examens est nécessaire.

Remèdes

Quelques remèdes existent pour soulager la douleur liée aux hémorroïdes :

  1. Des médicaments par voie orale comme de l’homéopathie ou du veinotonique.
  2. Des antalgiques (anti-inflammatoires, paracétamol).
  3. Des traitements locaux contenant des corticoïdes ou sans ordonnance sous forme de crème, de pommade ou de suppositoires.

Quand les hémorroïdes internes donnent des crises répétées qui gênent le quotidien du malade, il est possible que le médecin propose pendant la consultation, un traitement par ligature, par injection de produit chimique, par brûlure électrique ou par infrarouge. Le but sera de créer une zone cicatricielle dans la zone de l’hémorroïde distendue afin de la durcir.

La chirurgie est envisagée pour des hémorroïdes externes responsables d’une thrombose douloureuse.

6 conseils pour éviter l’apparition des hémorroïdes

Il y a certaines choses à mettre en pratique pour éviter l’apparition des hémorroïdes :

  1. manger quotidiennement des aliments riche en fibres (fruits, légumes, etc.) et boire souvent de l’eau afin d’éviter la constipation lors des selles,
  2. pratiquer un sport régulièrement,
  3. éviter de rester debout ou assis trop longtemps,
  4. éviter les aliments amenant des crises hémorroïdaires,
  5. faire attention aux médicaments qui peuvent favoriser la constipation ;
  6. Êtres propre au niveau de la zone anale, laver quotidiennement après la défécation à l’eau claire avec une lingette humide ou une serviette en coton.

Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...