loupe

Hémorroïdes photos : à quoi ça ressemble concrètement ?

Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...

ATTENTION : quelques images (hémorroïdes photos) de cet article peuvent heurter les âmes sensibles.

Vous avez sûrement déjà entendu parler des hémorroïdes… Mais savez-vous qu’il y a différents types d’hémorroïdes ? Savez-vous à quoi elles ressemblent ?

Dans cet article intitulé « Hémorroïdes photos », nous allons vous montrer, à travers des photos et des images, les différents types d’hémorroïdes qui existent.

Hémorroïdes photos : l’hémorroïde externe

L’hémorroïde externe est l’hémorroïde la plus simple à reconnaître. Il y a différents genres d’hémorroïdes externes comme la thrombose hémorroïdaire. Cette dernière peut amener des complications.

Hémorroïdes photos
Hémorroïde externe
Hémorroïdes photos
Hémorroïde externe avec saignements
hémorroïdes photos
Thrombose hémorroïdaire

Hémorroïdes photos : l’hémorroïde interne

L’hémorroïde interne est malheureusement plus dure à reconnaître. C’est une inflammation des veines qui se trouvent dans de la paroi anale.

Hémorroïdes photos
Hémorroïde interne

Contenu plus complet avec d’autres hémorroïdes photos

Avec les photos suivantes, nous vous proposons des images anatomiques accompagnées de textes afin de mieux comprendre ce que sont les hémorroïdes et comment elles apparaissent.

Hémorroïdes

Une autre explication de ce que sont les hémorroïdes

En fait, contrairement à ce que l’on imagine, les hémorroïdes ne sont à la base pas une maladie.

Ce sont seulement les petites veines de l’anus inoffensives qui forment 2 genres de lacs vasculaires. On en trouve en bas du rectum, on les appelle les hémorroïdes internes. On en trouve aussi sur le bord externe de l’anus. Cela, on les appelle les hémorroïdes externes.

Tous les vaisseaux du corps humain sont très importants, et les vaisseaux de l’anus également car ils participent à l’irrigation sanguine de cette zone du corps afin d’amener de l’oxygène et des nutriments à notre anus.

Également, c’est ces vaisseaux qui gèrent pour vous lorsque vous voulez déféquer ou pas.

Comment cela se transforme en maladie ?

Vous avez maintenant compris que les hémorroïdes sont des vaisseaux naturels qui à la base ne font aucun mal. Nous allons maintenant comprendre comment elles peuvent se transformer en une maladie.

Les veines hémorroïdaires sont à la base robuste mais elles commencent à perdre de leur tonicité avec l’âge. Quand cela arrive, le sang stagne petit à petit au niveau des lacs vasculaires.

Puisque le sang s’accumule avec des parois vasculaires qui ont perdu de leur solidité, ces lacs ont tendance à augmenter de volume en même temps que les hémorroïdes.

C’est à ce moment que ces formations vont commencer à apparaître dans la zone anale avec des douleurs, des douleurs énormes s’il s’agit surtout d’hémorroïdes externes situées juste sous la peau (l’organe le plus innervé du corps de l’être-humain).

C’est également à cause de cela que ces parois deviennent encore plus fragiles puisqu’elles sont soumises au stress physique causé par les selles. Elles risquent donc se déchirer et saigner. En général, on panique quand ça nous arrive.

Deux sortes d’hémorroïdes…

Il existe deux sortes d’hémorroïdes « maladie » principales : les hémorroïdes externes et les hémorroïdes internes.

Hémorroïdes internes et externes

Quand on a des hémorroïdes externes, l’irritation touche à la formation hémorroïdaire qui se trouve sur la face externe de l’anus.

Ce genre d’hémorroïdes est le plus simple à repérer soi-même. Généralement, on ressent une douleur et on voit une protubérance dans la zone de l’anus. En massant cette zone, on ressent comme une boule de graisse.

Les hémorroïdes internes sont plus dures à distinguer à leur début car ces hémorroïdes se trouvent à l’intérieur de l’anus est cette zone est peu innervée.

On ne ressent donc pas de douleur au début de l’apparition des hémorroïdes internes. Et puisque c’est une zone qui n’est pas visible lors d’un examen classique, on s’en rend compte généralement qu’au moment que ça se complique.

Il existe 4 stades d’hémorroïdes internes :

Le 1er stade est presque inaperçu. Les hémorroïdes sont à l’intérieur de l’anus. Il n’y a ni affliction ni saignement.

Le 2ème stade est celui où on ressent de la souffrance due aux hémorroïdes internes. Nous sommes à un degré où les hémorroïdes se gonflent un peu plus et commencent à être visibles quand vous faites un effort lors de la selle. Mais à la fin de la selle, elles retrouvent leur emplacement normal à l’intérieur. Il est possible de s’en rendre compte s’il y a une petite douleur lors de la défécation, mais surtout en simulant un effort de défécation.

Le 3ème stade est celui où les hémorroïdes sortent après la défécation mais ne reviennent pas à leur place d’origine. Il faudra sois même les remettre à l’intérieur ». Ça fait habituellement mal quand elles sortent, mais les remettre en place ne devrait pas apporter de douleur si c’est fait délicatement.

Le 4ème stade est celui où on ne peut plus remettre tout seul les hémorroïdes internes. À ce moment-là, on peut les confondre avec des hémorroïdes externes car elles leur ressemblent fortement puisque les deux sont visibles de l’extérieur. Il n’y a que le médecin qui peut savoir s’il s’agit d’hémorroïdes internes. Et c’est le seul qui peut les replacer à l’intérieur. Il faut donc ne pas essayer de le faire sois-même si ça fait mal (à contrario du 3ème stade)

Plus d’infos sur les hémorroïdes

Ce qu’il faut savoir en premier, c’est que les crises hémorroïdaires sont extrêmement fréquentes. Environ 1 personne sur 2 en souffrirait au moins une fois dans sa vie. Donc, pas la peine d’en avoir honte.

Cela est généralement génétique. Si des gens de la famille en souffrent, il y a de fortes chances que la personne en question en souffre un jour ou l’autre.

Mais même si c’est génétique, il est possible de s’en prémunir. Les facteurs de risque sont aussi sous le contrôle du malade. Il faut donc assumer ses responsabilités !

C’est quoi qui fait apparaître les hémorroïdes ?

On vous le redit, la génétique joue un rôle majeur dans l’apparition des hémorroïdes. Mais ce n’est pas la seule… Si vous avez des hémorroïdes, vous en êtes aussi responsable !

Qu’est-ce qui fait apparaître des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont une inflammation et une démangeaison des veines qui se trouvent dans le canal de l’anus. Donc ces deux causes peuvent être un facteur de risque de la maladie.

Par exemple, si vous êtes constipé, vous allez faire de grands efforts lors de la défécation. Cela finira par irriter la zone anale qui est un des facteurs de risque du trouble hémorroïdaire.

Commencez donc par vous débarrasser de la constipation afin de pouvoir vous débarrasser des hémorroïdes. Pour cela, mangez beaucoup d’aliments à base de fibres tout en mangeant moins épicé car cela facilite le transit intestinal et atténue les risques de constipation.

Mais attention ! Toutes choses qui peuvent fragiliser les vaisseaux sanguins sont aussi des facteurs de risque de l’apparition des hémorroïdes, par exemple l’alcool ou la cigarette.

Donc le mieux pour minimiser les risques d’apparition des hémorroïdes, c’est d’adopter une bonne hygiène de vie.

Mais si les hémorroïdes sont déjà présentes, apprenez à les soigner. Allez lire cet article pour savoir comment traiter les hémorroïdes.

Réagissez rapidement en reconnaissant les hémorroïdes !

Il est primordial de vite savoir si c’est vraiment des hémorroïdes que vous avez. Ainsi, vous pourrez mettre en place un traitement dès le début des symptômes.

À savoir qu’il ne faut pas attendre afin d’éviter tout problème comme la thrombose hémorroïdaire ou autres symptômes.

Donc, en soignant vos hémorroïdes dès le début, il est possible d’en guérir rapidement.


Découvrez la méthode 100% naturelle pour vous soulager rapidement des hémorroïdes ! CLIQUEZ ICI...